Vous protéger des assureurs

Même si votre police d’assurance couvre l’ensemble de vos bien et de votre maison, ce sera un combat avec l’assureur pour prouver ce que vous aviez. Voici quelques conseils pour faciliter votre demande de réclamation à votre assureur lors d’un incendie ou vol.

  • Si vous faire une demande de réclamation à la suite d’un incendie, vous devrez rédiger un rapport d’environ 40 pages pour détailler chaque objet, de la pince à cils aux épices, marque, modèle, date d’achat, prix. L’assureur fera ensuite son propre rapport, ses propres prix de valeur à neuf et ses montants de la valeur dépréciée. Soyez vigilant et argumentez!
  • SOYEZ PRÉVOYANT, prenez en photo et filmez tout ce qui est dans votre maison, remise, terrain, auto et même dans les armoires.
  • Numériser vos reçus de vos biens, les sauvegarder sur une clé USB et surtout dans un service nuage (iCloud, Dropbox, Google Drive). Ceci sera aussi utile pour vos garanties.
  • Pour la construction de la maison et de l’aménagement paysager, c’est plus compliqué. Les prix des matériaux changent et travailler avec un entrepreneur général revient beaucoup plus cher que la valeur de notre maison.
  •  L’assureur vous présentera un rapport d’évaluation et vous mettra de la pression pour prendre certaines décisions. Dans ce rapport d’une quarantaine de pages, ils peuvent oublier des pieds carrés, des sections de maison, fenêtres, modifier la qualité de vos matériaux et ne pas respecter les coûts de chantier selon la CCQ. Vous êtes perdants, car l’assureur ne paie pas pour les mises à niveau de nouvelles normes, les frais de déplacement, le pourcentage de la perte des matériaux
  • Ils ont des tactiques pour vous faire craquer afin d’abandonner et choisir leurs fournisseurs. Puisque le budget est déraisonnable, ces fournisseurs doivent couper dans tout ce que vous ne verrez pas pour arriver à un certain résultat…

Il ne faut pas oublier, que lorsqu’on vient de tout perdre, toit, sécurité, souvenirs, on devient fragile, émotif, en mode survie et que tout cela devient une charge qui semble inhumaine. Il faut trouver un nouvel endroit pour habiter et cela demande du temps aussi d’acheter tous vos nouveaux biens de base.

Il existe des experts en sinistre public, mais ils prennent un gros pourcentage sur ce que vous allez recevoir comme indemnités. À voir si vous n’êtes pas mieux de payer quelqu’un de confiance, qui connaît la construction, pour vous aider à négocier avec les assureurs.

Pour ma part, ce fut un travail à temps plein, pendant 10 mois. En plus de la préparation de preuves, la négociation, la gestion des soumissions, il faut faire de nombreux suivis avec les assureurs. Et vous devez surveiller la construction sur le chantier…. il faut être à son affaire là aussi!

 

Posted in Négocier avec les assureurs and tagged , , .

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *